l'exposition virtuelle  

avant la visite, quelques explications ...

    court-circuit vers l'exposition

 

Cet espace d'exposition peut être considéré de trois manières différentes :

C'est une galerie virtuelle : comme dans une galerie d'art commerciale ou dans un musée, on entre, on visite des salles, les tableaux sont accrochés sur des murs... Ce qui change ? Certes, les murs ne sont pas limités par les dimensions de la pièce, ils peuvent se prolonger vers la droite ou vers le bas. On ne se fatigue pas, on n'a pas mal aux pieds comme au Louvre ! Les murs, ah ! les murs, eux mêmes peuvent être colorés ou même afficher des images. C'est l'une des possibilité que permet le langage html avec lequel sont créées les pages Web, mais je n'en abuse pas. J'en suis resté la plupart du temps au mur blanc, plus neutre, plus clair ! Ce qui change ? Dans cette galerie virtuelle, on ne rencontre plus les jolies touristes asiatiques et ça, c'est très dommage.

C'est le catalogue de l'exposition : vous l'aurez remarqué, en art moderne, on a souvent besoin d'explications pour comprendre de quoi il s'agit (d'ailleurs, même avec les explications, on a encore parfois l'impression de ne rien capter... c'est peut-être un peu fait exprès.). Ce qui change ? En exposant sur des pages web, je dispose de tout l'espace pour écrire autour du tableau, et même sur le tableau si je le souhaite. L'espace d'exposition se confond avec le livre qui accompagne cette exposition. Une page web a une structure très proche de celle de la page d'un livre. Je m'en sers pour commenter mes travaux, expliquer ce que j'ai voulu faire, raconter ce que ces tableaux m'ont appris, car on apprend lorsqu'on peint, il faut le savoir!

C'est un atelier d'artiste : cet espace est mon atelier d'artiste. C'est la règle du jeu de cette exposition. Elle est évolutive; j'expose mes tableaux à mesure que je les termine (quelques jours plus tard, selon le temps que je peux consacrer à cela). C'est comme si vous entriez dans mon atelier, je peux montrer des oeuvres majeures et des travaux d'étude. Je ne montre pas tout, mais un maximum de choses. C'est à cela que j'ai pensé. J'espère qu'il y aura des réactions, des retro-actions dont je tiendrai compte par la suite. Je sais que je fais quelque chose d'important... dans la mesure où les actions peuvent être importantes... Cet outil qu'est internet permet de nouvelles relations d'artiste à consommateur, d'artiste à artiste, etc. Au delà de la réalisation des tableaux java, j'essaie aussi de construire les méthodes et le mental adaptés à internet.

 

Un mot sur java et pourquoi je me sers du langage java :

what's Java ? on peut utiliser internet et ne pas savoir ce qu'est le langage java, ce n'est pas franchement une maladie honteuse. Il vous suffit de savoir que java est un langage de programmation compris par les navigateurs web tels que Netscape et Internet Explorer. Mes tableaux, sont en réalité la plupart du temps, des petits programmes en java qui s'exécutent sur votre ordinateur. Le langage "tourne" en principe sur toutes les machines, PC, Mac, etc... C'est son principal intérêt pour moi.

et si ça ne marche pas ? je ne peux être tenu responsable de toutes les faiblesses du système capitaliste ! Il se peut que votre navigateur ne comprenne pas le langage java, vous aurez dans ce cas un rectangle gris à la place de mes tableaux et l'impression d'être trompé. Désolé ! Si votre navigateur est Internet Explorer ou Netscape et que ça ne marche pas quand même, c'est probablement à cause d'un mauvais paramétrage. Allez voir dans les options pour cocher les choix concernnant java (compilateur java, machine virtuelle java, quelque chose du genre). Si vous n'êtes pas ingénieur en informatique, j'en suis désolé, mais il va falloir faire un effort !

les objets informatiques : java est un langage objet. C'est un concept qui date déjà de plusieurs années ... Appliqué au graphisme, il a quelque chose de fascinant. Vous le constaterez dans certains de mes tableaux, ils contiennent des "choses" qui sans être vivantes, n'en sont pas moins animées d'une sorte de volonté. Il est difficile de se convaincre que ce ne sont que des images sur un écran. On a l'impression quelles ont une existence, mais cette existence n'est ni dans le monde réel, ni reléguée dans notre imaginaire. C'est ça un "objet" dans le monde de la programmation objet, et c'est ça le monde virtuel.

la fin de la peinture ? le débat sur la fin de la peinture et de l'avant-garde est une question complexe. Avec mes tableaux, je n'ai pas l'impression d'être d'avant-garde. Au contraire, je pense même faire un retour en arrière vers les origines de l'art abstrait et dans l'histoire de l'art du vingtième siècle. Mais dans le même temps, j'apporte quelque chose de tout à fait nouveau car mes tableaux sont en pratique des programmes informatiques. Cela pose un certain nombre de questions. Un programme informatique peut-il être une oeuvre d'art ? La réponse est oui (je pourrais développer, mais je n'aime pas perdre mon temps). Programme ? Cela veut dire alors, tableau animé, tableau variant à chaque visite, composante aléatoire, etc... beaucoup de problèmes soulevés. Cela m'est venu petit à petit, et puis, tout à coup, l'automne dernier, il m'est paru évident que j'avais un champ de recherche passionant à explorer.

les applets java : j'ai déjà dit que mes tableaux étaient des petits programmes en langage java. C'est encore mieux de dire que ce sont des applets. Puisque mes tableaux ne sont pas exactement des tableaux, j'ai pris l'habitude de dire que ce sont des applets. Je suis donc probablement le premier artiste à s'exprimer avec des applets ( il faut bien un premier). Applet est du genre féminin. On dit une applet et on peut prononcer le t final. ainsi, ça rime avec brouette ...

 

Comment fonctionne l'exposition :

une expostion qui change, mais qui change à son rythme : ou plutôt qui change selon mon propre rythme... A l'ouverture du site (début 2001), je présente la cinquantaine d'applets que j'ai déjà réalisés mais j'en ai dans mes carnets un grand nombre d'autres en projet. Je les "publierai" au fur et à mesure de leur réalisation et puis sans doute que j'aurais d'autres idées... En revenant périodiquement sur le site, vous pourrez découvrir mes nouvelles réalisations, les critiquez si vous le souhaitez (par mail) et ainsi avoir une influence sur "l'oeuvre". Je publierai éventuellement les critiques les plus intéressantes... Une chose qui me semble importante avec internet est cette idée d'oeuvre collective. J'aborde cet aspect des choses avec prudence mais une extrème curiosité. Parallèlement, je vais certainement améliorer ma maîtrise du langage java et de l'usage des couleurs. J'arriverai alors à programmer des choses qui me posent un peu problème pour l'instant. C'est à dire que je vais acquérir du métier.

les séries d'applets : je crée des séries d'applets, chacune à partir d'un thème que je développe. Rien de très original comme méthode. Simplement ces séries ne sont pas bornées dans le temps. Elles pouront s'étoffer à l'avenir et pour tout dire, parmi celles que je présente, aucune ne me semble être parvenue au bout de son développement. J'ai préféré dans un premier temps commencer plusieurs séries en même temps plutôt que d'en conduire un seule à son terme. C'est un choix qui dénote de l'impatience mais aussi évite de se prendre la tête.

les notes d'artiste : sur un rythme tout aussi erratique, je note les choses qui me viennent à l'esprit en rapport avec la réalisation de mes applets. Je publie aussi ces notes sur ce site comme un témoignage de mon expérience. L'idée est de jouer la transparence. C'est l'idée qui justifie le slogan de cette exposition (jean-claude devaux s'expose sur internet). Cette "expostion" en temps réel est aussi une méthode de travail. Je pense que montrer vite ce que l'on fait sans prendre le temps de murir les choses trop longtemps devrait permettre une accélération. Il n'est certes pas question de "produire plus" mais d'aller plus loin. L'art nécessite, pense-t'on, un certain recul pour atteindre un bon niveau. On peut quand même en douter car il est tout aussi certain que communiquer aide à faire marcher sa tête. La vraie question est de différencier communication et bavardage.

31/12/2001

 

 

revenir en haut de la page

  EXPO EXPOSITION EXPO jean-claude devaux s'expose sur internet

 

  liste de tous les applets
sommaire du site
PerfectPainting 5 applets première serie d'applets, réalisée en septembre 2000,sur le thème de la perfection en peinture : les machines permettent une qualité de trait extraordinaire...

PerfectPaintingAB 2 applets une série "divergente", en continuité avec la précédente...

TrafficCity 9 applets série sur le thème de la route ou du "sentiment de la route". Encore beaucoup à faire : où sont les véhicules ?

Palette   3 applets études (en cours) sur la palette de couleurs


1 applet NeufCarrés 02/10/2000 : ma première applet animée, etc...

SyntaxError   2 applets série basée sur ce simple message "syntax error" bien connu des informaticiens mais qui devrait parler aussi aux grammairiens (à développer).

Dripping 12 applets je me démarque (enfin) de la peinture pour intégrer des caractéristiques d'animation dans mes applets.

Cercles 6 applets applets créés sur le thème de cercles rotatifs. Parmi ce que j'ai fait de plus convaincant jusqu'ici.

Rectangles   15 applets une série réalisée dans un délai très court avec de nombreuses idées. Conforme au projet de ce site "remplir l'espace"

FeuOrange   4 applets je crée un objet "feu de signalisation" et je l'utilise dans divers contextes. Pour la première fois, aussi, j'utilise les possibilités sonores de java (voir FeuOrange02).

PetitesVariations   3 applets dans cette série, j'explore l'effet de faibles variations de couleur à partir d'une surface de départ monochrome.

OuiNon 7 applets une série qui met en oeuvre un nouveau concept : chaque tableau a plusieurs variantes, ce qui revient à dire qu'il est impossible de voir l'ensemble du tableau en une seule fois.

NothingInterface 16 applets étude sur la notion d'interactivité.
C'est aussi là que commencent mes problèmes avec Java...

MorelletConcept 11 applets je commence mon projet de réinterprétation de certaines oeuvres par les "dix lignes aléatoires" de François Morellet.

WaitingEuro

10 applets

en attendant l'Euro...
(série complétée le 07/05/2001)

BouleRouge 6 applets sur le thème de la boule rouge et de l'enfance (12/07/2001)

BouleRougeB 10 applets suite de la précédente, cette série utilise toujours des boules rouges mais prend distance avec la simple représentation. Le résultat danse parfois !

... suite dans l'expo2002

 

  notes d'artiste
notes d'artiste

.....fin 2000
.....janvier 2001
.....avril 2001
.....juillet 2001
.....octobre 2001
.....janvier 2002
.....suite dans l'expo2002


des notes au jour le jour sur la création du site, la réalisation des applets, etc... Je ne sais pas si cela peut intéresser. Je ne les mets en ligne qu'à titre de témoignage, pour montrer comment "cela se combine"... Comment sont fabriquées les oeuvres d'art m'a depuis toujours intrigué. J'espère saisir cet instant avec mes notes. Un fatras de questions techniques, théoriques, philosophiques... Live.

 

retour ; sommaire du site


me contacter par e-mail jean-claude.devaux (site officiel)

mise à jour le 10/04/2002